Le loup de mer

Le loup de mer

Le loup de mer est un poisson maigre, dépourvu d’écailles et au goût neutre. Il est devenu un mets de choix ces dernières années grâce à sa chair délicate. Généralement servi en morceaux ou en filets, il se prépare de diverses façons : poché, braisé, cuit à la poêle, à la vapeur ou encore frit.

Aire de répartition

En Norvège, le loup de mer est réparti sur toute la côte au sud d’Hordaland. Il se trouve également dans l’Atlantique Nord, de la mer de Barents à la mer du Nord.

Taille et poids

Jusqu’à 1,30 mètres et 20 kilos

Autres noms

Latin : Anarhichas spp.

Anglais : Wolffish, catfish

Allemand : Katfisch

Le loup de mer est un poisson démersal dont il existe trois variétés en Norvège : le loup tacheté, le loup à tête large et le loup atlantique. Le loup à tête large est le plus largement répandu en Norvège. Il se reconnaît aisément grâce à sa longue nageoire dorsale et à sa mâchoire puissante garnie de plusieurs rangées de dents redoutables. Le loup de mer est sédentaire, ne s’éloignant que très rarement de son habitat rocheux. Il vit à une profondeur de 600 mètres environ. Comme il évolue dans des eaux glaciales, il produit lui-même son propre antigel naturel pour préserver sa circulation sanguine. Il atteint sa maturité sexuelle à l’âge de 6 ans et fraie entre novembre et février. Les œufs sont pondus directement sur le fond marin et sont surveillés par le mâle. Ils éclosent au bout de 9 à 10 mois et les larves flottent jusqu’à la surface. Elles se laissent alors porter par les courants jusqu’à ce qu’elles soient suffisamment lourdes pour redescendre au fond de la mer. Le loup de mer peut vivre jusqu’à l’âge de 25 ans.

Méthode de pêche

Le loup de mer est pêché au chalut de fond, à la palangre ou au filet-piège, en mer de Barents et sur les bancs de pêche du nord de la Norvège. La pêche est autorisée toute l’année. Le loup de mer est également un poisson d’élevage.

Consommation

Vendu en filets frais ou surgelés

Régime alimentaire

Oursins de mer, moules, escargots et crabes

Valeur nutritionnelle

Le loup de mer est particulièrement riche en :

  • Protéines, qui construisent et entretiennent les cellules de notre corps.
  • Vitamine D, indispensable à l'absorption du calcium, qui entretient et fortifie nos os.
  • Vitamine B12, essentielle pour la formation des cellules, y compris les globules rouges. La vitamine B12 contribue également à prévenir l'anémie.
  • Sélénium, élément important d'une enzyme qui lutte contre les processus chimiques nocifs dans l’organisme.

D'autres informations nutritionnelles sont disponibles sur : www.nifes.no/en/prosjekt/seafood-data