Langoustine

Langoustine

La langoustine (ou homard norvégien) est tout aussi savoureuse que son grand cousin. Sa chair savoureuse est divinement raffinée et présente une texture délicate. Servie partout à travers le monde, la langoustine se déguste accompagnée de citron et mayonnaise, tout simplement.

Aire de répartition

Le stock norvégien de langoustines évolue le long de toute la côte quasiment, avec une forte concentration dans la région du Skagerrak dans le sud.

Taille maximale

Jusqu'à 25 centimètres.

Autres noms

Latin : Nephrops norvegicus

Anglais : Norway lobster, langoustine, Dublin Bay Prawns

Allemand : Keisergranat, Norwgischer Schlankhummer, Tiefseehummer

La langoustine vit à des profondeurs comprises entre 20 et 800 mètres, sur des fonds meubles où elle creuse son terrier. Ses yeux caractéristiques en forme de reins sont extrêmement sensibles à la lumière, c'est pourquoi elle passe la plupart de son temps cachée dans son terrier. Dans les eaux peu profondes, elle vit plutôt la nuit, mais se montre plus active la journée dans les plus grandes profondeurs. La reproduction a lieu en été, et la femelle transporte 1 000 à 5 000 oeufs sous sa queue pendant 9 mois environ. Les larves flottent ensuite librement dans la mer pendant 11 à 60 jours avant de s'établir sur les fonds marins. La langoustine peut vivre jusqu'à 15 ans.

Méthode de pêche

La pêche à la langoustine se pratique avec des casiers à homards ou avec un chalut spécial tiré sur les fonds marins. La pêche est encadrée par l'octroi de permis et l'instauration de tailles réglementaires minimales et maximales. La pêche à la langoustine se pratique toute l'année, avec un pic de janvier à mars, quand l'eau est plus froide.

Consommation

Vendue vivante, fraîche, surgelée, cuite à l'eau

Régime alimentaire

Crustacés, mollusques, polychètes et carcasses d'animaux.

Valeur nutritionnelle

La langoustine est particulièrement riche en :

  • Protéines, qui construisent et entretiennent les cellules de notre corps.