Crabe royal

Crabe royal

Le crabe royal est considéré comme un mets délicat et sa versatilité est particulièrement appréciée. Il s'intègre parfaitement dans diverses recettes chaudes ou froides, et la chair juteuse de ses pinces dégage un goût délicieux et naturellement doux.

Aire de répartition

Dans les eaux côtières et les affluents de la partie sud de la mer de Barents.

Taille maximale

La carapace peut atteindre 23 cm et le crabe peut peser jusqu'à 8 kilos.

Autres noms

Latin : Paralitodes camtschaticus

Anglais : Red king crab

Allemand : Kamschatka-Krabbe

Le crabe royal appartient à une famille qui regroupe cinq espèces. Trois de ces espèces vivent dans la partie nord de l'océan Pacifique et dans la mer de Béring. Les deux autres espèces vivent au large de la côte californienne. Le crabe royal est la seule espèce sur les cinq à vivre en mer de Barents. Il a été introduit dans le fjord de Mourmansk par des chercheurs russes dans les années 1960, pour soutenir l'économie des populations locales. Depuis lors, le stock s'est massivement développé, se propageant vers l'est et vers l'ouest dans toute la partie sud de la mer de Barents. Le crabe royal est une ressource partagée, gérée conjointement par la Norvège et la Russie.

Le crabe royal affectionne l'eau froide et évolue dans des profondeurs comprises entre 5 et 400 mètres selon la période de l'année. En grandissant, il recherche des eaux plus profondes mais remonte des profondeurs au moment de la reproduction. Après l'accouplement, le frai et l'éclosion des œufs, le crabe royal regagne les profondeurs jusqu'à l'année suivante. Il a une longévité de 15 ans environ.

Pêche sauvage

La pêche du crabe royal en mer de Barents par les pêcheurs norvégiens a démarré tardivement - en 1994 - à titre expérimental. La pêche est devenue commerciale en 2002. Elle se déroule d'octobre à décembre, avec des casiers spéciaux, pouvant contenir jusqu'à 100 crabes. Le nombre de captures étant limité, les pêcheurs peuvent manipuler chaque crabe individuellement. Depuis la capture jusqu'à la production, l'ensemble du processus est géré avec la plus grande attention et dans le plus grand respect, garantissant une qualité unique.

Consommation

Vendu vivant ou surgelé, cru ou cuit ; entier (les entrailles sont retirées de la carapace), en sections (trois pattes et une pince) ou avec les pattes et les pinces vendues séparément.

Régime alimentaire

Espèces de fond, végétaux

Valeur nutritionnelle

Les produits de la mer contiennent pratiquement tous les nutriments nécessaires. Le crabe royal est particulièrement riche en :
• Protéines, qui construisent et entretiennent les cellules de notre corps.
• Vitamine B12, essentielle pour la formation des cellules, y compris les globules rouges. La vitamine B12 contribue également à prévenir l'anémie.
• Sélénium, élément important d'une enzyme qui lutte contre les processus chimiques nocifs dans notre corps.

D'autres informations nutritionnelles sont disponibles sur : www.nifes.no/en/prosjekt/seafood-data