Coquille Saint Jacques

Coquille Saint Jacques

La saveur de la coquille Saint Jacques se rapproche de celle des coquillages, avec un soupçon de goût océanique qui la rend tout simplement irrésistible. Les coquilles Saint Jacques se dégustent crues, légèrement cuites à la vapeur, frites ou en gratin. Pour impressionner vos invités, servez-les dans leurs élégantes coquilles.

Taille et poids

Jusqu'à 18 centimètres et 500 à 600 grammes.

Aire de répartition

La coquille Saint Jacques vit partiellement enfouie dans les sédiments marins, dans de petits renfoncements.

Autres noms

Latin : Pecten maximus

Anglais : Great scallop

Allemand : Kamm-Muschel

Valeur nutritionnelle pour 100 g de coquilles Saint Jacques (partie comestible)

Énergie : 345 kJ or 81 kcal

 

Nutriments :

Protéines : 17,9 g

Matières grasses : 1,1 g

Acides gras saturés : 0,2 g

Acides gras trans : 0 g

Acides gras monoinsaturés : 0 g

Acides gras polyinsaturés : 0,4 g

Cholestérol : 126 mg

 

Glucides (total) : 0 g

Vitamines :

Vitamine A : 4 ER

Vitamine D : 4,2 µg

Riboflavine : 0,09 mg

Folate : 18 µg

Vitamine B12 : 4 µg

Minéraux :

Fer : 0,6 mg

Sélénium : 20 µg

Les coquilles Saint Jacques vivent sur des fonds sableux jusqu'à 100 mètres de profondeur, mais évoluent majoritairement entre 10 et 30 mètres, à la portée des plongeurs. On les trouve depuis le fjord d'Oslo jusqu'aux îles Vesterålen, avec une forte concentration entre les fjords à l'ouest et le Nordland au nord.

Hermaphrodites, les coquilles Saint Jacques se reproduisent pendant l'été. La fécondation a lieu en pleine eau, où les larves se développent. Elles nagent ensuite librement pendant un mois avant de se fixer sur une surface solide. Il faut aux coquilles Saint Jacques 4 à 5 ans pour atteindre 10-12 centimètres, taille à laquelle elles peuvent être récoltées.

La coquille Saint Jacques de Norvège a une belle couleur et un muscle bien formé et très savoureux. Elle peut vivre pendant plus de 20 ans.

Méthode de pêche      

En Norvège, les coquilles Saint Jacques sont pêchées à la main par des plongeurs professionnels. Exemptes de sable, les coquilles sont triées par taille et envoyées dans les centres de réception le jour même, dans des conditions optimales. Cette méthode de pêche est unique : partout ailleurs ou presque, les coquilles Saint Jacques sont récoltées à l'aide de chalutiers ou de dragues. Dans les centres de réception, les coquilles sont stockées dans des réservoirs alimentés par un courant d'eau de mer fraîche et froide.

Les coquilles Saint Jacques sont pêchées toute l'année. Selon où elles vivent, elles transportent leurs œufs à différentes périodes de l'année. Des tests sont menés actuellement pour essayer de développer l'aquaculture de la coquille Saint Jacques. Après l'éclosion, les juvéniles sont d'abord élevées en casiers en mer, avant d'être déposées au fond de la mer.

Consommation

Vendues fraîches, surgelées (sans coquilles), surgelées en gratin, ou dans une solution de sel et de sucre.

Régime alimentaire

Phytoplancton, bactéries, autres micro-organismes vivants et détritus organiques morts.

Valeur nutritionnelle

La coquille Saint Jacques est particulièrement riche en :

  • Protéines, qui construisent et entretiennent les cellules de notre corps.
  • Vitamine D, indispensable à l'absorption du calcium, qui entretient et fortifie nos os.
  • Vitamine B12, essentielle pour la formation des cellules, y compris les globules rouges. La vitamine B12 contribue également à prévenir l'anémie.
  • Sélénium, élément important d'une enzyme qui lutte contre les processus chimiques nocifs dans l’organisme.

D'autres informations nutritionnelles sont disponibles sur : www.nifes.no/en/prosjekt/seafood-data