Brosme

Brosme

Le brosme est un poisson de la famille du cabillaud, à la chair blanche et juteuse. Son goût de coquillage caractéristique provient de son habitat marin naturel, niché dans les profondeurs des fjords de Norvège. Sa texture unique est particulièrement prisée des grands chefs de Norvège.

Aire de répartition

Le stock norvégien de brosme se trouve tout le long de la côte de Norvège et dans certaines parties de l’Atlantique Nord-Ouest.

Taille et poids

Jusqu’à 1 mètre et 9 kilos

Autres noms

Latin : Brosme brosme

Anglais : Tusk/cusk

Allemand : Lumb

Valeur nutritionnelle pour 100 g de brosme cru (partie comestible)

Énergie : 281 kJ or 66 kcal

 

Nutriments :

Protéines : 16,1 g

Matières grasses : 0,2 g

Acides gras saturés : 0 g

Acides gras trans : 0 g

Acides gras monoinsaturés : 0 g

Acides gras polyinsaturés : 0,1 g

Cholestérol : 53 mg

 

Glucides (total) : 0 g

Vitamines :

Vitamine A : 2 ER

Vitamine D : 0 µg

Riboflavine : 0,15 mg

Folate : 2 µg

Vitamine B12 : 1 µg

Minéraux :

Fer : 0,1 mg

Sélénium : 30 µg

Le brosme évolue habituellement dans des profondeurs comprises entre 200 et 500 mètres. Il passe toute sa vie dans son habitat naturel, les fonds rocheux. Il atteint sa maturité sexuelle à l’âge de 8-10 ans et fraie au large de la côte centrale et du sud de la Norvège, ainsi que dans une zone située entre l’Écosse, les îles Féroé et l’Islande. La reproduction a lieu entre avril et août, et la femelle peut pondre jusqu’à 2 millions d’œufs. Les larves sont pélagiques jusqu’à ce qu’elles atteignent la taille de 5 cm, puis elles rejoignent le fond de la mer. Le brosme peut vivre au-delà de 20 ans.

Méthode de pêche

Le brosme est parfois capturé au chalut en pêche accessoire mais les pêcheurs norvégiens l’attrapent plutôt à la palangre ou au filet maillant.

Consommation

Vendu frais en entier ; frais ou surgelé en filets ; salé

Régime alimentaire

Poisson et crustacés

Valeur nutritionnelle

Le brosme est particulièrement riche en :

  • Protéines, qui construisent et entretiennent les cellules de notre corps.
  • Vitamine B12, essentielle pour la formation des cellules, y compris les globules rouges. La vitamine B12 contribue également à prévenir l'anémie.
  • Sélénium, élément important d'une enzyme qui lutte contre les processus chimiques nocifs dans l’organisme.

D'autres informations nutritionnelles sont disponibles sur : www.nifes.no/en/prosjekt/seafood-data