Baudroie commune

Baudroie commune

La baudroie commune est souvent appelée « le homard du pauvre », en référence à son goût doux et charnu. Sa chair blanche présente une texture ferme, semblable à celle de la viande et du poulet. Bien qu'étant un poisson maigre, sa texture lui permet de supporter des températures plus élevées que d'autres espèces.

Aire de répartition

Depuis la mer de Barents jusqu'au nord de l'Afrique de l'Ouest, en mer Méditerranée, et depuis la mer Noire à l'est jusqu'à l'Islande à l'ouest.

Taille et poids

Jusqu'à 2 mètres et 80 kilos.

Autres noms

Latin : Lophius piscatorius

Anglais : Monkfish or Anglerfish

Allemand : Seeteufel

La baudroie commune est un poisson démersal et vit par conséquent près du fond des océans ou des lacs. Elle évolue dans les zones côtières proches du littoral et jusqu'à 600 mètres de profondeur, le long de la côte de Norvège et jusqu'en Afrique. On trouve la baudroie commune dans la plupart des eaux européennes. Le CIEM reconnaît deux stocks principaux de baudroie en Europe : Le « stock du sud », dans les eaux du Portugal, de l'Espagne, de la France et du sud de l'Irlande.  Le « stock du nord », entre l'ouest de l'Écosse, la mer du Nord et le Skagerrak. Les baudroies que l'on trouve dans les eaux norvégiennes sont probablement reliées au stock du nord, mais sont encore considérées comme faisant partie d'un stock distinct. La baudroie est un prédateur qui a peu d'ennemis naturels. Elle se cache dans les algues ou s'enfouit partiellement dans le sable. Elle attire ses proies en utilisant sa première nageoire dorsale comme une canne à pêche. Il s'agit d'une longue épine avec, à son extrémité, un lambeau de peau qui fait office d'appât. La reproduction a lieu au printemps, principalement à l'ouest des îles Britanniques, ainsi que dans certains fjords et diverses parties reculées du plateau continental. Le frai se déroule dans des profondeurs comprises entre 1 000 et 1 800 mètres. Les femelles pondent leurs oeufs sous la forme d'un ruban muqueux transparent, qui flotte dans la mer jusqu'à l'éclosion. Les larves nagent librement dans l'eau. Une baudroie en bonne santé peut dépasser l'âge de 25 ans.

Méthode de pêche

La baudroie commune est pêchée toute l'année. La baudroie a longtemps fait l’objet de pêche accessoire, mais elle est désormais délibérément recherchée et pêchée au filet maillant.

Régime alimentaire

Poissons, crustacés et céphalopodes.

Valeur nutritionnelle

La baudroie commune est particulièrement riche en :

  • Protéines, qui construisent et entretiennent les cellules de notre corps.
  • Vitamine A, nécessaire au fonctionnement du système de défense immunitaire et fondamentale pour la vue, le processus de reproduction et le développement du foetus.
  • Vitamine B12, essentielle pour la formation des cellules, y compris les globules rouges. La vitamine B12 contribue également à prévenir l'anémie.
  • Sélénium, élément important d'une enzyme qui lutte contre les processus chimiques nocifs dans l’organisme.

D'autres informations nutritionnelles sont disponibles sur : www.nifes.no/en/prosjekt/seafood-data